Aller au contenu principal
couverture du document

Lansdale, Joe R. (1951-....)

Biographie

Encore enfant, sa famille s'installe à Nacogdoches, Texas (ville qui sera la protagoniste de certains de ces romans) ; il sera influencé par la mentalité de fer des Texans.

Il commence à écrire des petits articles pour les journaux locaux dès l'âge de 9 ans.

Grand lecteur, Lansdale est très influencé par des auteurs comme Edgar Rice Burroughs, Mark Twain et Jack London, mais aussi par des auteurs de science-fiction comme Ray Bradbury ou Fredric Brown. Il s'intéresse aussi à la BD et à la littérature pulp.

En 1972, à 21 ans, il fait paraître sa première nouvelle et, avec sa mère, il publie un essai sur la botanique, qui reçoit le prix de meilleur article journalistique. Par la suite, dans les années 1970, il donne régulièrement des nouvelles policières ou de science-fiction.

Il fréquente l'Université du Texas et, en attendant de pouvoir vivre de son écriture, il travaille successivement comme fermier, chercheur d'or, charpentier, plombier. En 1980, son premier roman est édité, ({{lang}}). L'année suivante, il décide de se consacrer entièrement à l'écriture. Ses premiers romans sont des westerns, souvent mâtinés de fantastique. Par exemple, dans La Mort dans l'Ouest (Dead in the West, 1983), la malédiction d'un Indien, lynché par un village, rappelle à la vie un démon qui s'attaque aux habitants et les transforment en zombies. En 1988, la série Drive-in, qui compte deux romans et une nouvelle, mêle fantastique et science-fiction : alors que deux amis regardent un film d'horreur dans un drive-in, un comète surgit et empêche les spectateurs de pouvoir quitter les lieux, le reste de la Terre ayant disparu. La vie dans ce lopin de terre devient un cauchemar.

La plus grande partie de l'œuvre de Joe R. Lansdale appartient toutefois à la littérature policière, notamment à partir de 1990 avec la série des romans noirs humoristiques consacrés aux enquêtes du Blanc Harp Collins et du Noir homosexuel Leonard Pine. Dans leur première aventure, Les Mécanos de Vénus (Savage Season, 1990), les deux Texans se lancent dans une rocambolesque chasse au trésor, alors que dans la seconde L'Arbre à bouteilles (Mucho Mojo, 1994), Leonard Pine hérite d'une vieille maison sous le plancher de laquelle il découvre un petit squelette emmailloté dans des magazines pornos, point de départ d'une délirante enquête. Dans Tape-cul (Rumble Tumble, 1998), le duo doit tirer une jeune fille des griffes d'un gang criminel qui souscrit aux théories nazies.

Certains romans policiers de Lansdale s'éloignent de l'humour noir propre à la série Hap Collins et Leonard Pine. C'est le cas de Les Marécages (The Bottoms, 2000), un roman policier historique, situé dans les années 1930, où des prostituées noires sont assassinées dans une bourgade du Texas par le Ku Klux Klan qui en rejette la faute sur des nègres pour les faire lyncher par la population. Selon Claude Mesplède, ce {{Citation}} Ce roman vaut à Lansdale le Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman 2001.

Joe R. Lansdale a également écrit les scénarios de nombreux comics, dont le comic book {{lang}}, publié par Papercutz, d'après le comics du même nom publié par EC Comics dans les années 1950. Il a également été scénariste pour la télévision, notamment pour trois épisodes pour la série télévisée d'animation Batman (1992-1995).

Lansdale vit à Nacogdoches avec sa femme Karen, qui écrit aussi, et son fils Keith et sa fille Kasey, une chanteuse folk.

En {{Date}}, il remporte le prix Raymond Chandler remis lors de l'édition 2015 du Courmayeur Noir in Festival.