Aller au contenu principal
couverture du document

Lucentini, Franco (1920-2002)

Biographie

Né à Rome le 24 décembre 1920, Franco Lucentini est le fils d'Emma Marzi et de Venanzio Lucentini, un meunier originaire des Marches qui possédera plus tard une boulangerie à Rome.

En 1941, il distribue des tracts antifascistes avec un ami, ce qui lui vaut deux mois d'emprisonnement. Il obtient son doctorat de philosophie à l'université de Rome en février 1943. Après l'armistice signé par l'Italie, il se met au service de l'United Nations News, l'agence de presse des Nations unies à Naples.

Ensuite, durant quelques mois, il travaille à Rome pour l'agence de presse ANSA, puis il se rend à Prague et à Vienne pour le compte de l'agence de presse ONA. L'atmosphère de Vienne au lendemain de la guerre lui inspire une nouvelle, I Compagni sconosciuti. Après un bref retour à Rome en 1949, il arrive à Paris, où il exerce divers emplois : livreur, répétiteur, masseur.

C'est à Paris qu'il fait les deux rencontres les plus importantes de son existence : d'abord celle de Simone Benne Darses, de douze ans son aînée, qui deviendra sa femme ; puis celle de Carlo Fruttero en 1953. Toutefois, la collaboration entre les deux auteurs ne devient effective qu'en 1957, lorsque Lucentini emménage à Turin. Tous deux travaillent alors pour la maison d'édition Einaudi. Le « tandem » va fonctionner pendant près d'un demi-siècle.

Le prix Campiello récompensera Franco Lucentini pour l'ensemble de son œuvre en 2000.

Deux ans plus tard, atteint d'un cancer du poumon, il se suicide le 5 août 2002 en se jetant dans la cage d'escalier de son immeuble, place Vittorio Veneto, à Turin, mort qui n'est pas sans évoquer celle de Primo Levi.